Un Tiers-Lieu éducatif, qu’est-ce que c’est?

Un Tiers-Lieu, ou Third Place, désigne un lieu qui n’est ni la maison ni le travail et où prennent place des activités autres, notamment de sociabilité et de militantisme. Ce sont des lieux de création et d’imagination collectives. Les bibliothèques ou certains cafés peuvent par exemple être des tiers-lieux, si les dynamiques créatives et collectives y sont favorisées. Les espaces de coworking, les FabLab, les HackerSpace, les Repair’Café, les jardins partagés et autres habitats partagés ou entreprises ouvertes en sont aussi !

A Saint Etienne, nous avons l’expérience et l’expertise du Comptoir Numérique et d’Open Factory mais nous pourrions identifier de nombreux autres Tiers-Lieux : le Pied des Marches, le Remue-Méninges, Zoomacom, la Cartonnerie (liste non exhaustive et éminemment personnelle ; tout complément est bienvenu…)

Le nom « Tiers-Lieu éducatif » n’est pas une appellation commune. Nous l’avons inventée pour EcoLIBRIS en référence bien sûr à cette culture du Tiers-Lieu mais aussi en écho à l’école du 3ème type de Bernard COLLOT. Il serait, je pense, d’accord pour dire que l’école du 3ème type aboutie devient un écosystème ouvert à toute la communauté pour y penser ensemble tout et le reste, avec des outils modernes : c’est donc bien un Tiers-Lieu !
En outre, le tatônnement expérimental est un point de rencontre capital entre la théorie du Tiers-Lieu et celle des écoles du 3ème Type ; ça tombe bien, c’est aussi notre passion !

On aurait pu dès lors « juste » se qualifier de Tiers-Lieux ou « juste » d’école du 3ème type, pourquoi un mix??? C’est que les Tiers-Lieux sont peu perçus comme des lieux pour apprendre mais plutôt pour travailler/cultiver/habiter autrement…

En même temps, se qualifier juste d’école, fut-ce du 3ème type, est réducteur car l’école est toujours connotée comme un lieu pour les mineurs, où les adultes ne veulent pas revenir et par contagion, souvent, c’est tout l’acte d’apprendre qui devient interdit/dépassé/obsolète… Cela prive la société et chaque individu de bon nombre de ressources et de plaisir ! On devrait apprendre chaque jour, et plus encore quand on devient parent !
EcoLIBRIS souhaite remettre les apprentissages à la portée des adultes, notamment des parents. Mais selon des modalités différentes, tierces ;-), c’est-à-dire ni traditionnelles ni propres à une pédagogie alternative, Montessori, ou autres… Des modalités naturelles induites pas le Tiers-Lieu et fort bien décrites par Bernard Collot  ! Et qui permettrait d’apprendre à apprendre !

Concrètement, ça donnera quoi???
Nous imaginons un lieu riche de propositions diverses ,susceptibles de nourrir tout type de demandes. Il y aura un calendrier d’ateliers (on a déjà commencé, merci ceux qui suivent ;-)) mais aussi un répertoire de personnes ressources partenaires à contacter pour un projet particulier mais aussi la possibilité de mutualiser ce lieu pour des artistes ou des associations partageant nos valeurs mais aussi la possibilité d’apprendre ensemble la gestion collaborative et bienveillante d’un lieu ou d’expérimenter d’autres formes d’apprentissages ou… Sûrement encore beaucoup de choses auxquelles on a pas pensé !

Dulcinéa

Sources :

Article Wikipedia

Le MovieLab des Tiers-Lieux

Le comptoir numérique

En Février, jeux, crêpes et langue des signes !

Pour fêter les vacances, EcoLIBRIS avait concocté un bel après-midi jeux et crêpes et il y avait le choix en jeux… Et en gourmandises !
img_20170218_155641img_20170218_155507Le mercredi 22, notre rencontre publique fut un excellent moment, encore meilleur que d’habitude ! Depuis Tatoujuste, nous travaillions à pouvoir accueillir des membres de la communauté sourdre intéressés par la projet, avec leurs interprètes de langue des signes et nous avons enfin pu réaliser cette rencontre à cette occasion.
En plus du grand plaisir d’ouvrir et d’enrichir encore EcoLIBRIS, nous avons récolté un beau compliment de la part des interprètes et je ne résiste pas à la fierté de le partager ici :

 » les conditions de partage de la parole, d’écoute bienveillante, nous ont apporté un vrai confort de traduction, dont nous manquons trop souvent. » ;-))

Le début d’un partenariat durable, nous l’espérons !

Quoi de neuf en Février???

Pour mieux vous rencontrer et nourrir vos besoins, nous avons décidé de vous proposer deux types de RDV :

  • Les rencontres publiques où nous présenterons le projet (un peu) et discuterons avec vous (beaucoup) (tout en gardant à l’esprit que EcoLIBRIS se veut avant tout comme un projet construit collectivement et donc en évolution)

  • Les ateliers où des activités enfants/adultes/intergénérationnelles seront proposées par des intervenants qui partagent notre vision et souhaitent offrir leur animation en soutien à notre projet.

    (Si vous en connaissez, parlez-leur du projet ! )

    Ces ateliers seront proposés en participation libre et consciente à partir de 5 euros pour initier la trésorerie d’EcoLIBRIS. Des gâteaux seront aussi vendus sur place. Ces ateliers seront un premier pas vers le tiers-lieu éducatif.

Vous voulez savoir quand???

  • Les rencontres publiques (pour découvrir le projet) auront lieu le mercredi 22 Février à 19h au Bougre d’ane et le vendredi 3 mars après-midi (horaires et lieux communiqués ultérieurement)

  • Le prochain atelier (pour soutenir le projet, se faire plaisir, et/ou apprendre) aura lieu
    le Samedi 18 Février de 14h 30 à 18h à la maison des Associations 3 rue Méhul à Monthieu. Nous vous proposons de venir découvrir et essayer des jeux de plateau de toutes sortes et pour tous les gouts.

Merci de nous signaler notre venue par mail à contact@ecolibris.org

Brunch et ateliers du 22 janvier

Ce fut une belle journée qui nous a réunis salle Méhul ! Nous étions une vingtaine à partager les spécialités culinaires de chacun dans la joie des échanges et de faire connaissance, malgré la neige.

A partir de 13h30, une douzaine d’autres personnes sont arrivées en vue des ateliers. Les enfants ont découvert les langages chacals et girafes

Jeu chacal & girafe
Jeu chacal & girafe

pendant que leur parents regardaient le tedx de Ramin Faranghi ;

Tedx
Tedx

Les petits ont ensuite joué ensemble à des jeux de société et dans le jardin pendant que les grands échangeaient sur les apprentissages autonomes, la démocratie à l’école et l’école parentale.

img_20170204_192000

Ce fut aussi pour nous l’occasion de relever les questions que vous vous posez pour y répondre par de futurs articles. 😉

Après un gôuter partagé, nous sommes rentrés dans nos pénates nourris par tous ces échanges et pour certains, prêts à poursuivre l’aventure dans la réunion de travail.

Et voilà ! 😉

img_20170204_191939

22 Janvier : Brunch & ateliers

Nous vous souhaitons une année 2017 épanouissante, fertile et pleine de nouvelles découvertes !


Et pour cela notre premier rendez-vous :

le 22 janvier 2017
à la maison des associations de Monthieu
située 3, rue Méhul à Saint Etienne.

Venez en famille ! Petits et Grands bienvenus.

Au programme :

  • accueil à partir de 11h pour un brunch convivial, échanges et rencontres… Ce sera une « auberge espagnole » faites-nous découvrir votre plat préféré, sucré ou salé, et pensez à vos couverts
  • 13h30 : Pour les grands, regardons ensemble la conférence TEDx « Pourquoi j’ai fondé une école où les enfants font ce qu’ils veulent » de R. Faranghi, puis discutons…
  • Pour les enfants, atelier de sensibilisation à la communication non-violente : Jeu des girafes et chacals. Apprenons à repérer le langage chacal et à parler celui des girafes.
Pour faciliter notre organisation merci de vous inscrire par mail à contact@ecolibris.org
Participation libre et consciente en soutien au projetPossibilité d’adhérer sur place

 

News

Quoi de neuf?

En Novembre, l’équipe d’EcoLIBRIS a organisé, avec d’autres bénévoles, les Journées des Educations Heureuses. Ce fut l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes inspirées par la Transition et aussi de poursuivre notre cheminement.
Les films projetés au Méliès nous ont permis d’approfondir notre connaissance de la pédagogie Freinet, notamment avec C’est d’apprendre qui est sacré.
Nous avons aussi réfléchi avec Geneviève Bouchez Wilson sur les cercles de parole d’enfants et comment les accompagner vers le débat respectueux. Une question approfondie avec les conférences et cercles de contes inspirés de Suzy PLATIEL.
4 de nos membres ont suivi une journée de formation à la méthode GORDON pour mieux gérer nos conflits en fonction de la personne qui le porte.
Dulcinéa a aussi pu expérimenter une animation qu’elle proposera bientôt à nos adhérents : le jeu des chacals et des girafes, qui a rencontré un franc succès.
4-manieres

Quinze jours plus tard, nous étions présents au salon Tatoujuste. Ce fut un super moment de partager toutes ces ondes positives L’occasion d’animer une belle table ronde et d’être interviewé par deux journalistes ! ! Nous proposions aux visiteurs de déposer un souhait pour l’école du futur sur notre arbre et celui-ci s’est bien rempli !
img_20161126_163955

EcoLIBRIS, la suite

“Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort”

Le projet EcoLIBRIS vient de traverser avec succès quelques remous et aujourd’hui, il revient renforcé dans sa volonté de créer un lieu d’apprentissages autonomes, informels et démocratiques, une école et bien plus que ça,  où les parents auront un vrai rôle à jouer et des frais de scolarité les plus bas possibles à acquitter…

“Il faut tout un village pour élever un enfant”

C’est convaincus par cette idée que nous souhaitons créer un véritable lieu de co-éducation où parents, enfants et professionnels apprennent ensemble main dans la main. Nous sommes persuadés que les parents ont un rôle capital à jouer dans les apprentissages de leurs enfants et qu’ils doivent faire partie intégrante de l’environnement qui va les permettre… Et que tout doit être en accord pour que les enfants cheminent…

Nous souhaitons aussi créer un lieu où les parents- et tous les adultes- puissent apprendre, sur leur parentalité mais pas seulement…Sur la démocratie et le faire ensemble ou sur toute autre chose.. Un lieu ressource, multi-âge, ouvert et démocratique, qui pourra avoir-entre autres- le statut d’école mais sera bien plus que cela… Des projets d’inspiration proche  existent déjà, des crèches parentales jusqu’aux lieux-ressources…

Les apprentissages autonomes et informels, dans un cadre démocratique sont ce qui nous semblent le plus propice pour permettre à chacun d’apprendre et cela laisse aussi la place à tout autre type d’apprentissage si tel est le souhait de l’apprenant.

Nous souhaitons un projet collectif où le leadership est sans cesse remis au centre, où chacun est entendu et accepté dans ses besoins et ses limites, où les tensions sont vues comme des occasions de grandir… Les processus sociocratiques et les cercles restauratifs sont les modes de fonctionnement que nous souhaitons expérimenter…

Six mois d’expérience nous ont aussi fait prendre conscience du poids de la dimension financière et du défi de fonctionner en groupe, deux paramètres à maîtriser avant de prendre la responsabilité d’ouvrir une école… C’est pourquoi nous nous fixons aujourd’hui comme 1re étape l’ouverture d’un tiers-lieu à vocation éducative, un endroit où chacun pourra venir apprendre autrement de 0 à 99 ans et même après… L’ouvrir et le faire vivre sera déjà un bon test avant de faire fonctionner une école et cela permettra aussi de créer des réserves financières pour baisser les frais de scolarité, le moment venu… Notre 1er pas dans cette direction sera de vous proposer des animations dès 2017. Si vous avez des idées de lieux ponctuels pour une animation ou durables pour le tiers-lieu, faites-nous signe ! Si vous voulez nous soutenir en offrant une animation, faites nous signe… Et bien sûr, vous êtes toujours bienvenus pour rejoindre notre groupe de travail…

Nous serons au salon Tatoujuste les 26 et 27 Novembre, nous serions heureux d’avoir de la compagnie sur notre stand 😉

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires 😉