Pourquoi les enfants jouent-ils ?

Pourquoi les enfants jouent-ils ?

L’éducation la plus efficace est celle au cours de laquelle l’enfant peut jouer au milieu de belles choses. – Platon

Peter Gray, professeur de psychologie au Boston College, estime que les enfants sont conduits à jouer par leur instinct. La nature humaine veut que les enfants jouent.Dans ce cas, la question devient : Pourquoi la nature humaine veut-elle que les enfants jouent ?Au cours de notre évolution en tant qu’espèce, la sélection naturelle a sélectionné ce type d’activités pour créer des connexions neuronales nécessaires aux apprentissages.Le jeu, et particulièrement le jeu social entre enfants de tous âges, est le moyen que la nature a trouvé pour s’assurer que les enfants vont pratiquer et apprendre les compétences, les valeurs et les connaissances qu’ils ont besoin d’acquérir pour devenir des adultes.Pour Peter Gray, le jeu libre est au coeur du développement des enfants.

Le jeu sert les fonctions de l’éducation. – Peter Gray

(vidéo en anglais non sous titrée)https://youtu.be/QZ6Xq5HenzIPeter Gray et André Stern se rejoignent sur ce point : il n’existe pas de dispositif plus adapté pour l’apprentissage que le jeu.

Il n’y a rien de mieux pour apprendre que le jeu. – André Stern

 C’est à travers le jeu que les enfants apprennent qu’ils sont capables de contrôler leur vie, qu’ils expérimentent ce contrôle. Par sa nature même, le jeu développe la coopération, les relations complémentaires, la prise de décision, l’autonomie personnelle. Les jeux moteurs (toboggan, vélo, ballon) sont les meilleurs supports des interactions entre enfants vers 3/4 ans. Un peu plus tard, il y a confrontations de points de vue, échanges de connaissances dans les jeux d’imitation. Les jeux symboliques collectifs sont des temps forts de la sociabilisation et de la construction des premières amitiés. Les jeux de manipulation (puzzles, encastrement) incitent quant à eux plutôt au jeux individuels.

D’un point de vue biologique, le jeu est le moyen par lequel la nature s’assure que les jeunes mammifères, dont les petits d’homme, acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour devenir des adultes. – Dr Peter Gray

Si on enlève le jeu libre et auto dirigé aux enfants, on les prive de la possibilité de :

  • apprendre ce dont ils ont besoin pour vivre (lire, écrire, compter aussi bien que les rôles sociaux, les gestes du quotidien…)
  • utiliser les outils de la culture dans laquelle ils baignent
  • comprendre que le monde n’est pas si effrayant que ça
  • éprouver de la joie et de la fierté
  • faire « comme si » et de s’échapper de la réalité par l’imaginaire
  • se frotter aux autres
  • confronter des points de vue
  • pratiquer l’empathie
  • surmonter leur narcissisme
  • créer et innover.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *